Les figures de voltige utilisées en combat aérien

LE BAQUET

Le baquet est un passage en vol dos (ou vol inversé) en effectuant un demi-tonneau...

Utilité: Les pilotes normaux n'aiment pas les "g" négatifs qui sont beaucoup plus désagréables que les positifs (détails plus que relatif en simulation aérienne me direz-vous). De plus, le tableau de bord gêne le maintien du visuel sur un adversaire qui pousse sur le manche...

En combat: Un avion dans vos 6h? Passez sur le dos, il pensera que vous vous apprêtez à piquer et passera sur le dos également. Poussez alors sur le manche pour mettre l'avion en cabré... l'ennemi sera déconcerté, perdra visuel sur vous avant même de commencer à réagir... Obligé de repasser sur le ventre pour vous retrouver en visuel avant de pouvoir recommencer à évoluer, il va se retrouver déphasé. Tirez alors sur le manche pour partir en retournement et en profiter pour fuir, ou associez-y une action en roulis qui vous fera barriquez nez bas puis nez haut et espérer passer derrière lui...

LE TONNEAU 

C'est une rotation simple autours de l'axe de roulis

Exécution: Action au gauchissement dans le sens du tonneau désiré...

Utilité: Un tonneau tout seul ne sert à rien en combat car l'avion garde la même trajectoire et reste donc prévisible... Inefficace pour contrer un tir! Par contre il est très utile pour déconcerter un adversaire lors d'un départ en virage.

En combat: Un avion qui effectue un quart de tonneau à droite (90°) pour partir en virage à droite est prévisible (et c'est ce qu'on fait en temps normal)...Mais un avion qui effectue 270° de roulis à droite pour partir en virage à gauche crée le doute chez l'adversaire qui ne sait quoi faire pour anticiper...

Danger: Votre avion garde une trajectoire prévisible tout le long de son tonneau, ce qui le rend vulnérable...

LA BARRIQUE (ou tonneau barriqué) 

C'est une manoeuvre qui associe une cadence à la profondeur (comme pour une boucle) et une action au gauchissement simultanées...

Exécution: Partez les ailes à plat, commencez par cadencer à la profondeur (plus ou moins souplement en fonction de l'urgence et de l'effet voulu) puis lancez l'avion en tonneau tout en gardant votre action à la profondeur.

Utilité: Prendre du retrait par rapport à un avion en palier et en ligne droite tout en CONSERVANT VOTRE ENERGIE... Car vous transformez initialement votre vitesse en altitude puis vous la retransformez en vitesse.

En combat: Lorsque vous arrivez trop vite sur votre cible et que vous semblez vouloir passer devant (à ne jamais faire!!!!), plutôt que de réduire bêtement (et ainsi dégrader votre énergie), barriquez!

LA BOUCLE (ou looping) 

C'est une rotation de l'avion autours de son axe de tangage.

Exécution: Cadencez à la profondeur souplement mais fermement en faisant bien attention de partir ailes à plat, de n'avoir aucune action au gauchissement pendant toute la figure...

Utilité: La même que la barrique (ralentir la vitesse sol sans dégrader d'énergie) à part que cette figure demande plus de vitesse initiale et prend plus de temps à effectuer.

Danger: Vous êtes prévisible car la trajectoire est extrapolable (rotation autours d'un seul axe).

LE RETOURNEMENT  

Exécution: Départ ailes à plat, cabrer à 60°, demi-tonneau pour passer sur le dos, demi boucle pour terminer sur le ventre, les ailes à plat au cap inverse.

Utilité: Une des nombreuses façons de faire demi-tour en utilisant le plan vertical.

En combat: Lorsque vous vous éloignez du mix-up (fuite ou récupération d'énergie, etc..), qu'un adversaire vous suit d'assez loin (trop loin pour tirer) et que vous souhaitez faire demi-tour pour y revenir, partir en virage dans le plan permettra à votre poursuivant d'anticiper votre position future, de couper et se placer pour tirer... Alors qu'un avion qui cabre est imprévisible: va t'il faire une boucle? Un rétablissement? Une chandelle? Un retournement? Un demi huit cubain? Ou tout simplement continuer dans l'axe... Ainsi l'adversaire ne saura pas quelle attitude adopter pour se rapprocher de vous sans risquer de se faire déphaser...

Un retournement bien fait doit vous permettre de faire face à votre adversaire avec la même énergie que lui... (donc on se retrouve en position d'égalité)

LE DEMI HUIT CUBAIN     

Exécution: partez les ailes à plat, cadencez pour effectuer une boucle... mais aux 3/4 de la figure (vous êtes sur le dos à 45° de piqué), stabilisez la trajectoire, effectuez un demi-tonneau pour revenir sur le ventre afin de cadencer à nouveau et revenir en vol rectiligne horizontal...

Utilité: Une autre façon de faire demi-tour dans le plan vertical et faire face à son adversaire.


LE RETABLISSEMENT (Immelmann) 

Exécution: Départ les ailes à plat... effectuez une demi boucle, puis un demi tonneau une fois en haut de la figure pour revenir sur le ventre...

Utilité: Vous faites demi-tour, et en plus vous prenez de l'altitude...

En combat: Un Adversaire vous suit mais vous savez qu'il a moins d'énergie que vous? Un rétablissement et vous vous retrouvez plus haut que lui, inaccessible... le temps de réfléchir à une manoeuvre pertinente pour devenir offensif à votre tour sur ce rookie qui a bêtement tenté de vous suivre...

Danger: Attention à votre vitesse initiale, car vous risquez de vous retrouver trop lent lors du demi-tonneau et le décrochage n'est pas loin...

LE SPLITS    

Exécution: Un demi-tonneau pour passer sur le dos, suivi d'une demi boucle vers le bas.

Utilité: Un moyen de plus de faire demi-tour!!! En général utilisé pour fuir...

Danger: Pensez à réduire les gaz à fond lors de la descente car la vitesse croît rapidement... Pensez également à HUIT votre altitude avant de débuter cette figure... commencée trop bas, un Split S vous mène directement au tas...

LE RENVERSEMENT (ou requin marteau) 

Exécution: Partez les ailes à plat... cabrez à 90°, puis une fois à très basse vitesse (l'avion semble s'arrêter dans le ciel), mettez du pied d'un côté afin de faire retomber le nez de l'avion (autours de l'axe de lacet) à 90° de piqué... Une fois en piqué, une action au gauchissement vous permettra de choisir l'orientation de votre ressource.

Utilité: Permet de se détacher du mix-up en se satellisant au-dessus... puis de retomber, apprécier la situation globale, et choisir sa cible avant de ressourcer de son côté...

Danger: Le risque de départ en vrille au sommet d'une figure mal exécutée est énorme. Attention encore une fois à votre vitesse de départ. Pensez aussi que pendant votre demi-tour, vous êtes arrêté en vol et donc la cible idéale pour quelqu'un qui aurait l'énergie suffisante pour vous rejoindre...


LA CHANDELLE  

C'est un demi-tour dans le plan oblique...

Exécution: Lors de votre départ en virage, prenez 60° de roulis (au lieu de 90° pour un demi-tour standard) et cadencez autant que si vous étiez incliné à 90°... votre demi-tour vous fera, par la même occasion, gagner de l'altitude...

Pour faire simple, c'est un virage en monté !!!

Utilité: C'est une façon encore différente de faire demi-tour, sachez qu'elle existe...

HUIT    

Exécution: cabrez pour réduire votre vitesse, partez en virage afin de faire votre demi-tour, puis redescendez pour accélérer à nouveau.

Utilité: Le fait de cabrer vous fait réduire la vitesse sans dégrader votre énergie... vous réduisez ainsi votre rayon de virage, ce qui vous permet de faire demi-tour rapidement et dans un volume restreint...


Vous trouverez ci-dessous toutes les explications pour effectuer les figures de voltiges correctement.

TONNEAU

1) Mettre l'avion en palier
2) Braquez les ailerons à fond
3) Lorsque l'avion se retrouve sur le dos, pousser le manche pour maintenir l'altitude de l'avion
4) 30° avant que les ailes soient à l'horizontale, stoppez le tonneau en mettant le manche au neutre.

NB: Si la figure est bien réalisée l'avion n'a ni gagné, ni perdu de l' altitude et les ailes sont à l'horizontale.

BOUCLE

Pour la boucle:
1) L'avion est en palier
2) Maintenez les ailerons au neutre
3) Mettre plein gaz et prenez un peu de vitesse.
4) Tirez doucement le manche vers vous.
5) Maintenez la pression sur le manche.
6) Rétablissez l'assiette lorsque le nez de l'avion passe sur l' horizon.

NB: Si la figure est bien réalisée, l'avion se retrouve à la même altitude à la fin de la boucle qu'au début de la boucle.

IMMELMAN

Pour réaliser un immelman:
1) Faire une demi boucle (voir boucle)
2) Au sommet de cette demi boucle effectuez un tonneau en braquant les ailerons et en maintenant bien le nez le l'avion sur l'horizon.
3) 30° avant que les ailes soient à l'horizontale, stoppez le tonneau en mettant le manche au neutre.

NB: Si la figure est bien réalisée, l'avion est en palier et les ailes sont à l'horizontale.

VRILLE

Pour la vrille déclenchée:
1) Moteur au ralenti
2) Approchez vous de la vitesse de décrochage
3) Tirez brusquement le manche en arrière et braquez la gouverne de direction a fond.
4) L'avion part en vrille
5) Maintenez le manche en arrière et continuez de braquer la gouverne de direction.
6) Laissez l'avion faire 3 ou 4 rotations
7) Volet atterrissage
8) Plein gaz
9) Manche en avant
10) Braquez la gouverne de direction dans le sans opposé à la rotation de la vrille
11) Laissez l'avion piquer pour prendre  de la vitesse
12) A 250 Km/H tirez doucement le manche en arrière.
13) Lorsque le nez de l'avion passe sur l'horizon, rétablissez l'assiette et rentrez les volets.

Erreurs à éviter:

Ne pas attendre les 250 Km/H pour tirer sur le manche (L'avion va repartir en vrille)
Tirer sur le manche au lieu de pousser celui- ci pour sortir de vrille ( On augmente la rotation de la vrille ---> impossible d'en sortir).